Encyclopédie

The Aspern Papers - novelette de James -

The Aspern Papers , novelette de Henry James, publié en 1888, d'abord dans The Atlantic Monthly (mars-mai), puis dans la collection The Aspern Papers, Louisa Pallant, The Modern Warning .

Dans «The Aspern Papers», un éditeur américain anonyme loue une chambre à Venise chez Juliana Bordereau, la vieille maîtresse de Jeffrey Aspern, un poète romantique décédé, afin de lui procurer les papiers du poète. Bordereau, une femme avare et dominatrice, vit avec sa timide nièce d'âge moyen, Tina. (La nièce s'appelait Tita jusqu'à ce que James révise le texte en 1908.) L'éditeur manipulateur, obsédé par la possession des papiers Aspern, affiche un comportement progressivement sans scrupules, comme prendre un pseudonyme, faire de fausses ouvertures romantiques à Tina et tenter de cambriolage. A la mort de Bordereau, Tina offre à l'éditeur les documents convoités à la condition qu'il l'épouse. Il refuse d'abord mais revient pour négocier, seulement pour constater que Tina, dans un étalage de dignité retrouvée, a brûlé les papiers.

Le roman a été inspiré par un incident réel impliquant Claire Clairmont, une fois la maîtresse de Lord Byron.

Cet article a été récemment révisé et mis à jour par Kathleen Kuiper, rédactrice en chef.